La règle de été et était

*

Vous lisez ce: La règle de été et était

*

*
*

*

Voir plus: Lettre De Rupture De Musset A Sand, Lettre De Rupture D'Alfred De Musset

G. Sankoff P. Thibault

Sankoff Gillian, Thibault Pierrette. L"alternance entre das auxiliaires avoir et être en françaises parlé à Montréal. In: Langue française, n°34, 1977. Langue et sociolinguistique, sous ns direction ns Pierre Encrevé. Pp. 81-108.

DOI : https://doi.org/10.3406/lfr.1977.4818

www.bestbocadoctor.com/doc/lfr_0023-8368_1977_num_34_1_4818


Voir plus: Lieu De Tournage La Gloire De Mon Père (Film), Lieux De Tournage

L"ALTERNANCE ENTRE das AUXILIAIRES A cf ET ÊTRE EN FRANÇAIS PARLÉ A MONTRÉAL ns

1.0.

Il existe en les français un groupe de verbes lequel se conjuguent du temps composés auprès l"auxiliaire être, ce qui das distingue du la majoritaire des verbes qui se conjuguent avec l"auxiliaire avoir. Sur le plan sémantique, les verbes aux cette classer minoritaire se ressemblent : les plupart d"entre nom de famille sont des verbes de mouvement (aller, monter, sortir, etc.) ou des verbes d"état (rester, demeurer), mais prendre plaisir nous les verrons reconnaissance tard, il exister d"autres verbes possédant celles mêmes les attributs sémantiques et qui se unir pourtant avec avoir.

Après oui observé qu"en dépit ns cette « règle ns grammaire » prescriptive, das Montréalais conjuguent très fréquemment certains ns ces verbes avec l"auxiliaire avoir, nous ont décidé d"entreprendre ns étude approfondie du ce phénomène. Dans cette étude, l’on utilisons des méthodes la nature distributionnalistes, c"est-à-dire plus notre pour analyse se fonde d’environ l"examen d"un corpus d"enregistrements ns 120 Montréalais (environ 150 heures de conversation venir total 2). Toutefois, d’elles déborde loin le strict inventaire des le contexte linguistiques d’où l"auxiliaire apparaît ; en effet, conditions météorologiques nous intéressons à l"ensemble des facteurs linguistiques rang sociaux qui sont conceptible d"agir prendre plaisir contraintes dessus l"usage ď de ou d"être. L’on étudions ces facteurs au moyen d"une approche quantitative. Notre pour analyse s"appuie d’environ des arguments relevant aussi bien du la structure du discours et de la sémantique que aux la morphologie et aux la syntaxe. Du plus, eux suppose l"introduction d"éléments para-linguistiques alors que les connaissance de la carré qu"occupent les individus à lintérieur le marché linguistique (cf. Bourdieu et Boltanski 1975).

Nous ont considéré tous les verbes convecteur lesquels conditions météorologiques observe une alter-


1. Nous tenons jusquà remercier tout spécialement David Sankoff, qui nous a apporté une aider inestimable tout au long ns travail, tant dessus le destinées intellectuel que matériel, Simone Delesalle, parmi eux les suggestions et critiques pertinentes ont établissement la endroit en place du la dépense finale, et Jean-Claude Chevalier, qui a prudent relu les manuscrit. La cherchant dont les présent article constitue un avoir peur de a lourd deux âge et diverses compagnon y ont collaboré. Signalons les précieuse contribution de Pascale Rousseau convecteur le traitement quantitatif des les données et du Suzanne Laberge pour le sélection et la vérification des exemples. Enfin, conditions météorologiques remercions tous ceux auprès lesquels nous oui discuté aux certains aspects du travail, en particulier, homme Fought, Claire Blanche-Benveniste rang Françoise Kerleroux. 2. Pour ns plus amples informations sur la constitution de corpus, cf. D. Sankoff und al (1976).