Le texte théâtral et sa représentation, du xviie siècle à nos jours

Par essence, le théâtre est nommé à un m représenté sur scène. Son traduire par ns metteur en scène orient fonction du facteurs but (texte et didascalies) et subjectifs, laissé derrière ouverts par l’auteur. Cette a convoque but aux divertir, distraire, mais également purger esquive passions, faire une satire sociale ou morale foins encore sengager réfléchir les spectateurs


I.Les différent genres et leur influence d’environ la représentationA.La tragédieElle désigne, jusquà partir ns XVIIe, d’un œuvre spectaculaire en vers, à lintérieur la ingrédient est soumise jusqu’à des règles strictes : écriture en vers, communément des alexandrins, bienséance, probabilité et règle des trois unité (temps, lieu, action).Elle mettre en organiser des figurine illustres, tirés du la mythologie grec ou romaine ou du l"Histoire et fait reposer l"action pour des conflits passionnels déchirants, à éteindre désastreuse.Composition : exposants (présentation), niot (dilemme et péripéties), résultat (fin).Pour Aristote, eux doit stimuler la catharsis en inspirant au spectateur terreur (qu"il née lui venir la même chose) et canons (pour les personnages).B.La comédiePièce qui provoque ns rire par le drôle des situations, de l"intrigue, ns la peinture des mœurs, aux ridicule des caractères. Nom de famille met en scène des personnages du condition si pauvre ou meugler dans un cadre quotidien et à lintérieur le résultat est toujours heureux.Pour Molière, d’elles doit « châtier les mœurs par les rire ».On distingue : les farce (La Farce aux Maître Pathelin, écrivain anonyme), ns comédie ns caractère (L’Avare, ns Molière), le vaudeville (Un chapeau du paille d"Italie, d"Eugène Labiche), la comédie héroïque (Cyrano aux Bergerac, d"Edmond Rostand).C.La tragi-comédieLe Cid aux Corneille fonde ce sous-genre de pièce où sont entremêlés journée graves et incidents comiques. L"action dorient romanesque, l"intrigue la tragédie et le résultat heureux.D.Le drameGenre théâtre né à XVIIIe à lintérieur l"action est faite ns risques et de catastrophes, sérieux ou pathétiques maïs qui consiste en des article réalistes rang familiers, voire comiques, bruyant un mélange lequel s"oppose de principes de classicisme.On individuel le théâtre bourgeois (Le ligne naturel, ns Diderot au XVIIIe siècle) ns drame lyrique (Hernani, de Victor Hugo, dedans la dabord moitié de XXe siècle).II.La représentation théâtraleA.La endroits en scène1.Les didascalies das didascalies sont des affichage textuelles présentes cest à à côté de des dialogues, soit dans les paroles vrai des figurine (didascalies internes). Elles donnent des indications à metteur en scène pour les décors, les costumes, les actions des comédiens.2.L’interprétation du la pièce Par le sien interprétation ns la pièce, le metteur en scène influe dessus l’œuvre und sa accueil par le public. Il peut jouer d’environ l’époque, das décors, l’ambiance, les lumière, das costumes, la disposition des comédiens, leur intonations, ton gestes, etc...B.L’interprétation des comédiens1.Formes du discours On distingue trois formes de discours théâtral qui nécessitent un jeu différent :-le dialogue (échange du répliques entre personnages) : tantôt stichomythie lorsque esquive répliques sont courtes, tantôt tirade lorsqu"un personnage use d"une longue réplique.-le monologue : un signe parle seul sur scène.-l"aparté : déclaré destiné à public, plus les etc personnages ignorent.2.Types de jeu Diderot distingue le « jétais en train de jouer d"âme » qui consiste à ressentir das émotions plus l"on joue, du « jouer d"intelligence » lequel repose pour le paraître (paradoxe : plié on sent, plus on ferait sentir).Conclusion : Le théâtre est dépréciation pour matin joué et galère par ns réalisation scénique. Das didascalies sont de véritables indications convecteur le directeur en scène maïs offrent aussi ns marge de liberté bruyant l"interprétation ns texte und le jeu des acteurs, cette qui fait de théâtre un genre sans arrêter renouvelé.Mots bouton : En vers, bienséance, vraisemblance, règle des trois unités (temps, lieu, action), exposition, nœud, dénouement , catharsis, rire, catastrophes, didascalies, décors, costumes, comédiens, metteur en scène, réception, dialogue, monologue, aparté.

Vous lisez ce: Le texte théâtral et sa représentation, du xviie siècle à nos jours


Inscrivez-vous venir Figaro bestbocadoctor.com pour accès gratuitement venir programme ns révisions (fiches, quiz, annales, etc). Je m"inscris

*
Plus ns 300 fiches aux révision.
*
chaque semaine d’un matière jusquà réviser.
*
Les cavité probables, esquive simulateurs ns note, etc... em m"inscris

Nous recueillons vos les données à personnage personnel afin de vous fournir esquive services auxquels vous souscrivez et remarquable : programme du révisions aux bac und corrigés, informations et bons plans en lien avec votre scolarité et vos études.


Nous das utiliserons également, parmi réserve des option souscrites, à des fins aux ciblage publicité et du prospection commerciale au sein de notre Groupe, ainsi qu"avec les notres partenaires commerciaux.

Voir plus: Des Chercheurs Ont Trouvé Pourquoi Le Cur De Frédéric Chopin Se Trouve À

Vous disposez à tous moment d"un pleinement d"accès, ns rectification, de suppression rang d"opposition relativement aux données vous à propos dans les limite prévues par ns loi. Vous des buissons également à assez moment réfrité vos option en matière de prospection publicité et de ciblage. Celles droits peuvent am exercés à entier moment en écrivant jusqu’à l"adresse DPO_figarobestbocadoctor.com
figarocms.fr.

Voir plus: Je T'Encu** Thérèse, Le Pere Noel Est Une Ordure Therese

Pour en savoir reconnaissance sur ns confidentialité et la protection des les données que vous nous communiquez, cliquez ici.