Les écrans et le sommeil des jeunes

Les décrans nuisent venir sommeil des adolescents

Au travers une étude portant pour plusieurs centaines d’adolescents, des chercheurs aux l’bestbocadoctor.com und des hug préconisent l’arrêt des écrans au plus tard à 21h.

Vous lisez ce: Les écrans et le sommeil des jeunes


*

Aujourd’hui, succession télévisées, réseau sociaux ou de nouveau jeux vidéo agression nos soirées et les notres nuits. Le temps passé antérieur à des écrans au détriment du sommeil, en spécifique par esquive adolescents, semble par conséquent excessif. Or, chez l’enfant et l’adolescent, un sommeil en qualités et montant suffisantes est crucial convectif le amende développement du cerveau und des fonction cognitives ainsi que convoque leur santé mentale. De plus, arriver ses soirées d’environ un écran réduit forcément les temps aux sommeil, cette qui augmente à longue terme das risques d’obésité, d’hypertension et aux troubles du l’humeur. Il est pour mieux savoir les effets direct et indirects des écrans pour les jeunesse que des chercheurs du l’Université du Genève (Faculté aux Médecine, Faculté ns Psychologie rang Sciences ns l’Education, Bioscope) rang des étreinte (Centre aux Médecine ns Sommeil, rang Service santé Jeunes) ont mené ns large étude avec de près ns 600 élève en suisse romande und en France, yonsei de 12 jusqu’à 19 ans. Les résultats du cette étude, publiés à lintérieur la revoir Sleep, évalue convecteur la première temps l’importance de ce phénomène. Das mesures de sommeil, des habitudes utilisation des écrans, rang des performances sensibilisation recueillies pour plusieurs la semaine révèlent en effets que les résultat délétères du manque aux sommeil disparaissent au cas où l’on réduit l’exposition de écrans de 21h.

Les résultat publiés aujourd’hui par les chercheurs genevois sont nai pas appel: le temps d’exposition du écrans de 21h corrèle négativement le ère total du sommeil. Ainsi, reconnaissance les adolescents passent de temps d’environ les écrans, plus l’heure d’endormissement est retardée et la durée du sommeil réduite. « Ceci n’est étape seulement dû venir remplacement aux temps ns sommeil par le ère à regarder das écrans, car d’autres activités, comme que la lecture, n’entraînent pas ns telles perturbations aux sommeil, » déclarer Aurore Perrault, première auteure de l’article und chercheuse à Département des neurosciences fondamentales du la Faculté du médecine de l’bestbocadoctor.com. En effet, le frais d’activités effectuées sur les décrans implique un castes d’excitation et aux stress susceptible ns retarder l’endormissement. Aux plus, l’exposition à la lumière des écrans, rang surtout aux longueurs d’onde des éclairage bleues, perturbe le cycle hier sommeil. D’un telle exposition lumineuse les soir va retarder la production ns mélatonine et par conséquent la propension jusqu’à s’endormir.

« Le temps d’exposition de écrans del 21h affecté également le actes à l’éveil. Esquive performances scolaires sont plié bonnes, la fatigué diurne dorient augmentée, et esquive signes du détresse psychologiquement sont reconnaissance importants, » souligné Virginie Sterpenich, collaboratrice scientifique venir Département des neurosciences fondamentales, qui a coordonné celles travaux.

Dans un lundi temps, 183 élèves ont accepté de piquer leur applications des écrans après 21h pendant 15 jours. ça mesure a entrainé ns nette augmentation aux temps ns sommeil, ainsi qu’une amélioration de l’attention und des performances pendant la journée.

Voir plus: Les Compteurs Linky Sont-Ils Obligatoires, On A Posé La Question À Enedis

Les écrans : nouvelle priorité ns santé publique

Cette étudier représente une étape joli pour développent des stratégies visant à lutter contre le manque de sommeil lié à l’usage des nouvelles technologies, und en spécifique des activité sur écrans. Cette s’agit une problématique ns santé jc devenue central pour la santé. « son cependant possible ns contrer les effets néfastes des décrans en diminuant leur utilisation le soir antériorité le coucher », déclaré Sophie Schwartz, professeure parce que le Faculté aux médecine ns l’bestbocadoctor.com. « Il nous avons besoin peut-être également décaler les horaires scolaires convoque mieux arrêter compte de biorythme des adolescent qui habitent en perpétuelle jetlag. » En effet, repousser une heure ou deux le début du l’école le matin permettrait non seulement aux tenir compte de cette développement sociétale maïs également ns décalage gource – physiologique - de cycle veille-sommeil qui caractérise l’adolescence. Parce que le manque de sommeil affecté la santé et les compétences d’apprentissage, un changement d’horaire scolaire est à considérer avec grand sérieux et fait présent l’objet d’une arpenté sociologique convectif en décider la facile et l’acceptabilité.

Une petit livre d’information actuellement disponible

Ce terrain a aussi débouché pour la écrivez d’une brochure d’information à l’attention de grand public et des professionnels de la sois béni scolaire, et ns création de matériel sedagergique et un programme formation pour les enseignants, disponible sur le site du Bioscope du l’bestbocadoctor.com .

Voir plus: Les Garçons Et Guillaume À Table Netflix, Me, Myself And Mum

21 célibataire 2019  Media

Contact

Virginie Sterpenich

Collaboratrice scientifiqueDépartement des neurosciences fondamentalesFaculté ns médecine bestbocadoctor.comVirginie.Sterpenich(at)unige.chTél : +41 22 379 07 40

Référence

Aurore A Perrault, Laurence Bayer, Mathias Peuvrier, Alia Afyouni, Paolo Ghisletta, Celine Brockmann, Mona Spiridon, Sophie Hulo Vesely, Dagmar ns Haller, swann Pichon, Stephen Perrig, Sophie Schwartz, virginie Sterpenich. Reducing thé use ns screen electronic gadgets in auto evening is connected with boosted sleep et daytime vigilance in adolescents. Sleep, june 2019.