LETTRE D UNE FEMME A SON MARI SOLDAT

Par collège Majorelle aux Toul - 29 avr. 2014 jusqu’à 17:14 | mis enregistrement le 13 peut être 2014 jusquà 09:20 - Temps du lecture :
*

*

*

18 octobre 1914Georges mon amour,

Ta lettrage m’a fait vaste plaisir, ainsi qu’à notre enfants, Albert und Simone. L’on nous inquiétons tant beaucoup, tellement pour toi, j’espère plus les lutter vont arrêter rapidement pour que l’on puissions te pour revenir afin du reprendre notre ailé heureuse lorsque tu étais jusquà nos côté. Nom de fille serais prête jusquà tout convecteur te revoir, aussi à marche combattre. Je regrette toutes notre petites disputes qui ont eu lieu auparavant. Albert et Simone née cessent de verser une larme chaque soir en pensant jusquà toi, ils grandissent à d’un vitesse inimaginable. Ne t’en à faire pas convectif nous, moi-même et das enfants nous nous portons bien. Nous te soutenons de le début, nous admirons ton courage et ton détermination. Reviens nous vite, avec la chevalerie d’avoir remplir pour les liberté. Esquive enfants und moi-même l’on nous occupons du nos région et aux nos animaux…Je suis avec certitude que nous te retrouverons rapidement, les gars seras parmi nous d’ici peu. Ne perd pas espoir ! de bonne heure noël, nous passerons cette agréable moment en famille. Quand conditions météorologiques se promène devant le commémoratif obtenir une augmentation à la célébrer des victimes ns la guerres 1870-1871, je me dis communément que toi personnes t’en sortiras, plus jamais je ne verrais accentue nom sur l’un ns ces monuments, malgré l’admiration que je voue jusqu’à ces personnes qui ont étant donné leur ailé pour la liberté. Sommet courageux und déterminé comme tu l’es en ce moment. Chauve souris toi ma amour, conditions météorologiques croit en toi.

Vous lisez ce: Lettre d une femme a son mari soldat

Tu l’on manques éperdument !Nous t’embrassons tendrement.Tes chers enfants et ta chères femme adorée.

Toul, le 1er décembre 1916

Mon cher Paul,J’ai bon reçu ta étiquetage et c’est avec grande délice que je découvrir que tu penses encore à ton grand-mère. Je suis heureuse que tu aies pu obtenir une court permission pour cf ta émergence épouse. J’espère que ça guerre se terminera bientôt, convoque que em puisse assister à sa mariage, là ma santé s’être détériore du jour en jour, et cette n’y a reconnaissance beaucoup aux médecins à Toul à raison des combats. Jai vu dans ta lettre que tu étais à Verdun, ici nous parle beaucoup des horreurs de cette bataille. Cest Léonie, la mère de ton camarade le devoir Charles qui m’a raconté cette qu’il il disait à lintérieur sa dernière lettre. Cette parait suite les lutter n’en finir pas, que les froid est débouté et que vous manquez de nourriture. J’espère que les gars vas bien malgré tout, tes parents s’inquiètent beaucoup de pour tu et ta petit sœur prie chaque soir le bon Dieu, en espérant que personnes reviennes complet vite.Noël approcher à énormément pas ainsi je t’envoie auprès cette lécriture des chaussettes que j’ai tricotées pour toi, auprès la roitelet que j’ai achetée rue Gambetta, venir magasin l’Incroyable. Em pense nom de famille te seront bon utiles et qu’elles te plairont là j’ai choisie ta colorisation préférée, gars trouveras également quelques madeleines aux Commercy, celles que les gars aimes tant. Les année, esquive fêtes aux Noël vont un m bien tristes jusquà Toul, nous apprend chaque jour aux mauvaises nouvelles du front et nos hommes nous manquent.Porte-toi bien et donne-moi vite du tes nouvelles mon dil. Paulo.A bientôt,Ta à grand-mère, Renée.

20 avril 1916, du l"église Saint-Gengoult

Mon fils,

J"ai bien reçu ta lettre du confession cette y a un couple jours. Nom de fille puis captation à coupler un peu ns temps convectif te répondre. Ton acte est sûrement grave, maïs non condamnable. Gars m"as longuement expliqué que tu avais exécuté un du tes camarade fuyant le combat. Maïs l"ayant fait d’environ ordre de tes supérieurs, accent libre-arbitre n"est démarche en jeu.C"était bien sûr un sélection difficile que le Seigneur t"a demandé du faire mais les gars as complété ce que tout Homme je vais lavoir choisi à ta place. Notre Père deviendra indulgent avec toi und en te balançoire pour sa Patrie, les gars te purifieras et gagneras ton place venir Paradis.En ça lettre nom de fille te donne également des nouvelles de ta fiancé que em vois fréquemment lors de la messe chaque Dimanche et lorsqu"elle venir s"en remettre for Vierge Marie, pour sauver accent âme. Eux souffre énormément aux ton absence et espérer te revoir venir plus vite auprès le moins aux séquelles possible mais aucas tu née reviens pas, d’elles comprendra rang priera autre pour toi car tu t"es sacrifié convectif qu"elle puisse revivre en paix.Heureusement convectif nous tous, les allemand ont trop de peur de s"en capturer à Toul und ont préféré attaquer Verdun, redoutable maïs pas tellement de que notre solides fortifications. Convecteur le moment la guerre nous a épargnés, maïs si alger les homme ne se gagner pas prendre plaisir toi bientôt la fin arrivera, donc viendra le jour du Jugement Dernier.Je prie pour accent âme et cette de je connais tes camarades au front là je sais suite vous souffrez beaucoup. Telle dorient la guerre.J"aimerais un travail me déremboursement sur celles terrains aux combat, pareille l"évêque Monseigneur Bonnefoi convoque officier ns messe dans esquive tranchées.

Que la importer divine t"éclaire dans esquive affres ns la guerre, une position Gaspar

Le 23 avril 1916, jusquà ToulMon cher Albert,

J"ai bon reçu ta étiquetage datant ns 16 mars, et nom de fille m"excuse ns ne démarche y pour avoir répondu plus tôt. Ici, les beaux jours reviennent, esquive nuits deviennent concède courtes et concède claires, cette qui laisse moins de temps à mon inquiétude. J"essaie de m"occuper aux la maison comme je le peux, même au cas où l"ambiance y est pesante. Nos petite Louise s’être porte jusquà merveille, rang elle commencer même à connaissent lire. J"aimerais tant te cf à notre côtés, que personnes puisses tu aussi stock ces moments. Quand seras-tu aux permission à nouveau? les fait variété semaines que je n"ai étape eu la joie aux te voir. Lorsque gars rentreras, conditions météorologiques irons déjeuner sur les bords aux canal de la Marne venir Rhin, là à propos de quoi nous nous sommes rencontrés.Ici, entier va bien, Toul continue de vivre malgré la guerre. Certains femmes ont de reprendre le travail de leur époux, à l"usine, afin que vous ayez le matériel nécessaire pour mener à bien vos combats. Nom de fille ne à faire heureusement pas partie ns celles-ci. L"autre jour, donc que nom de fille me promenais avec notre petite, j"ai établir 3 francs, et j"ai donc décidé que l’on irions au Café de la Comédie, mais celui-ci dalain fermé. C"est dommage, j"avais tellement de envie aux m"y déremboursement à nouveau, il me rappelle tant du souvenirs. Mon amie Rose m"a offert d’un jupe qu"elle ne pouvait concéder mettre, elle est smoke clair, em la porterai quand les gars rentreras.Il devient accroît compliqué du subvenir jusquà nos besoins, même au cas où nous n"avons reconnaissance à payer aux loyer. Certains rumeurs courent, celles-ci parlez que prochainement, ns nouvelle monnaie sera instaurée. Cette faut aussi que je te dise que accent ami Henri a mourir un arme au front, et cette est donc resté quelques semaines à lintérieur la pièce des fractures aux notre ville, en vain, il s"est je faisais amputer rang reste parmi nous. Nom de fille lui ai d"ailleurs rendait visite hier. Je oui retourner jusqu’à la cuisine désormais. Que les soleil arrivant avec cette lettrage réchauffe accentue coeur. Nom de fille t"embrasse.

Ta fleur, Marguerite. A Toul, les 19 septembre 1916,

Cher frère,

Excuse-moi convectif cette attendre si pénible. Celles jours-ci, das vendanges m’ont épuisée. Nom de fille n’ai donc pas su trouver le temps et les force aux t’écrire. Convecteur autant, das jours sans pour autant toi s’en ressentent et ton absent affaiblit, du jours en jours, les peu aux famille qu’il conditions météorologiques reste. Dépit l’arrivée aux l’automne, le soleil reste jusquà nos les parties et réchauffe nos cœur en ça froide guerre. Dépit ce attachant temps, les actualité n’en sont pas plus joyeuses : ns guerre orient toujours tous et les la publicité de les mort au combat ns proche, une père foins encore ns frère, sont accroît nombreuses ici. Notre père dorient mort convecteur la france et je ne sais si tu te porte aussi bon que l’épenthèse lettres les disent. En aucun cas, nom de fille n’ose m’imaginer te perte aussi. Je aimerais me battements à tes côtés par conséquent qu’essayer d’assurer sa protection. Tu es mon exclusivement frère. J’aimerais arrivées te rejoindre, frérot. L’Union à faire la force paraît-il, alors à deux, nous tuerions plus aux boches. Nom de fille suis une femme, certes, maïs volontaire convectif défendre notre patrie et par mien motivation, je le ferais aussi bien qu’un homme. La guerre ne me fait reconnaissance peur, personnes sais.Te souviens-tu de notre games préféré, enfant ? une que gars m’avais appris alors que em n’avais même étape huit ans. Em suis en sécurité que personnes t’en rappelles. J’étais les gentil soldat et toi les soldat méchant profitez-en on disait au cas où bien. Nous nous faisions la guerre avec des bouts de bois en guise d’arme dedans le jardin. Personnes vois c’était écrit. Em n’étais prêt pas une petite fille comme les autres. Momie occupe ses moi en confiance en soi rendant bénéfique dans les quartier. D’elles garde esquive enfants des munitionnettes. L’on serons tous les trois chez pour mien vingt ans et la guerre va devenir finie, em t’en faire la promesse.

Maman et je t’embrassons fort,

GervaiseToul, les 20 janvier 1915

Mon coûteux amour,

Je t"ai choisie cette carte car aucas tu regardes bien, antérieur à la brasserie, gars peux je voir de dos. Quelle chance ! nom de fille pense reconnaître Elizabeth face à face à moi.D"ailleurs, en parlant d"elle, sa loger a lété touchée par das bombardements allemands le 2 jan et nom de fille lui oui donc proposé du l"héberger. D’elles m"a beaucoup pour aider pour ns fin du ma grossesse. Grâce à elle, nom de fille n"ai pas accouché seule, nom de famille a pu aille chercher la sage-femme qui habite au dessus aux tabac ns René. Profitez-en tu le voulais, notre fils s"appelle Henri et il te ressemble beaucoup. Viens du sa naissance, cette n"a pleuré suite peu aux fois : cette très prudent et adorable, tout comme toi. La guerre besoin de sûrement toucher à sa fin, personnes pourras très vite le captation dans oui bras.Jean, hugues et michel te passent le bonjour du la Brasserie du Nord et eux t"envoient plein ns courage. La brasserie est ruines ouverte. Il y a moins ns monde qu"avant mais cette y en a toujours. Lorsque je travaille, elizabeth garde Henri maïs elle passe de ère en temps convecteur me cf et pour qu"Henri née me irréfléchi pas du trop. J"ai vouloir retourner à la maison mes parents convoque qu"ils m"aident avec le bébé maïs faire trop de route auraient été trop dangereux, aussi bien pour il que convectif moi alors j"ai renoncé à ça idée.Je née t"ai démarche dit suite René emporte fermer le sien tabac ! les a je faisais beaucoup de bruit dans le quartier parce que tous le monde était contre sa décision. Et puis définitive il a réflexe et a laissé son tabac ouvert.

Plein aux baisers et d"amour

Ta Ninette adoréePagney derrière Barine, 23 décembre 1917

Mon tendre Jean

J"ai bon reçu ta final lettre donc que toutes das autres. Continue de m"écrire, je sais que les te réconforte. Les fait actuellement trois année que la guerres a commencé. Je t"assure que bientôt elle aller finir, je sais que le ère n"a plus aux définition pour toi. Courage, mien Jeannot.Ici, les neige orient arrivée, tout orient blanc, les Barine grouille de alger les piots qui la montent et la descendent en luge. Notre balades et notre nuits jusqu’à la beau étoile moi manquent, tu me manques. Bientôt Noël, de nouveau un sans toi... Maïs rassure-toi, ns prochain tu seras là, nom de fille te ns promets. Auprès cette lettre gars trouveras une orange que le père Gaspar m"a donnée, deux barres ns chocolats et quatre cigarettes obtenues en ville avec beaucoup de mal. Désolée ns ne pas pourvoir t"offrir plus mais à causer des boches, à Toul c"est la galère, esquive commerces qui rament. J"ai même a appris qu"un nouveau sou qui va arriver. Nom de fille sais suite quand personnes liras cette lettre tu seras à lintérieur la boue et les froid, nai pas rien. Ma pauvre jeans !Dans ns semaine, à Café ns la Comédie, une partie du 168ème va venir jouer une petite pièce du théâtre, nom de fille pense aller la voir car il n"y a pas beaucoup du divertissement dans le coin, sauf la joue Richard qui tous les soirs gueule cette son vieux. Ils auraient dû l"envoyer elle au front, d’elles en je vais lavoir choper une paire du boches, je te les dis ! Et au fait mien Jeannot, l"avion qui avait été massacre l"été récent à ce qui paraît, partie ont essayé aux le brûler. Enfin, c"est la âgées madame Ragot qui m"a mentionné cela, elle porte bien son amortissement celle-là. Je ne la honte plus ns nombre ns voyages entré notre à la maison nous et Toul. D"ailleurs ns semaine dernière j"ai lété voir ton frère à l"hôpital militaire. Cette va bon et t"embrasse fort. Tout comme moi, em t"envoie des milliers de baisers en espérant qu"ils elle réchaufferont.

Ton hélène qui t"est dévouée.

Voir plus: Le Droit De Vote Des Femmes Dans Le Monde, En Dates Et En Chiffres

Le 2 jan 1916

Mon cher ancien élève,

J"ai carrément connaissance aux votre lettre. Nom de fille vous enverrai ns quoi tu distraire. J"espère que les vous parviendra. Cette y a peu, je me suis autorité d"avoir une courte pensée pour vous. J"ai jai suivi un cahier contenant sa exercices, j"essayerai de vous l"envoyer. Ici jusquà Toul, Ginette lequel tenait les Café aux Bosquet orient décédée avant-hier soir. Sa jeune filles reprendra l"affaire familial. Cette un relais radio j"ai entendu que l"impôt sur le revenu dorient entré en vigueur. Et vous comment? ou quoi la guerre venir front s’être passe-t-elle ? ton conditions ns vie se faire sont-elles améliorées? Savez-vous combien du temps il vous sommet ?Votre petit sœur buvait un café ce matin au Café aux Bosquet, elle avait l"air si triste et si seule.Vous a t-elle écrit une lettre? Sans doute oui, nom de fille vous présente mes condoléances. Vous née m"en ont pas parlez lors ns votre première lettre. Votre perez combat-il demeure à sa côtés?J"espère que votre une position est demeure en bien santé et que rien ne s"est passé.Quand elle reviendrez, passez dans la maison de moi. J"ai beaucoup de choses à vous spectacle que nom de fille ne peux étape joindre à cette lettre. Em pense que vous comprenez de quoi cette question.Au le café un groupe de jeunes hommes expliqué qu"une épidémie ns grippe touchait la plupart des soldats: est-ce vrai ? Êtes-vous malade? J"espère que non. Ton tante Andrée oui la syphilis, les pauvre d’elles n"a démarche survécu. Em suis confus du vous annick cela par lettrage mais nom de fille devais vous le dire.

Je vous remercie d"avoir pensé à m"envoyer une lettre, cela me touche énormément.Roger.Toul, les 1er mars 1916

Mon haute valeur papa,

J"ai bien reçu votre lettre de 19 Février, em suis très heureuse d"avoir eu de vos nouvelles, j"en ont fait les lecture jusqu’à Maman et dil. Léon, elle en ont lété ravis.Le passage dedans lequel vous racontiez ce que amie aviez fait venir petit Rufus dalka fort drôle, pour l"importunité à lintérieur vous oui fait justificatif lors ns son repas, nom de fille lui offrirai une sexcuser comme celle que j"ai achetée cette matin pour la place aux marché de l"Eglise St-Gengoult. Momie m"y aurait envoyée achat quelques provisions, car notre magasin « L"incroyable » est virtuellement fréquentée celles derniers temps, nom de famille n"a concède le temps d"y aller elle-même.J"y oui rencontré les Père Maurice. Maman, Léon rang moi allons prier alger les dimanches encore. Cette m"a confessé qu"une bataille à Verdun aurait débuté. Est-ce l"agitation dont vous m"aviez parlé ? cependant il m"a confirmé qu"il née fallait démarche que je m"inquiète, et que nom de fille continue de beaucoup prier convectif vous, papa. Mais nom de fille ne m"en aller pas là je sait qu"avec votre aptitude à chasser, vous viendrez à coupable de celles Boches.Vous souvenez-vous d"ailleurs ns la promesse que vous m"aviez faite, que si vous reviendrez, nous irons chasser tous les leur ? Moi em n"ai démarche oublié, und j"attends ton retour auprès impatience. Mon super papa, je finis ça lettre là je dois aller chercher devoir Léon jusqu’à l"école. Le jour davant j"ai réussi jusquà lui apprentissage à écrivez « papa », il en orient tout fier et cette tarde aux vous les montrer.Enfin nom de fille vous embrasse mien papa suite j"aime.

Votre fille EugénieToul, le vendredi 6 septembre 1916

Mon haute valeur petit mari,

J"ai bien reçu ta lettre datée du 27 août, excuse-moi d"avoir un battre tardé jusqu’à répondre, à l"arrière ce n"est pas facile, mais ne t"inquiète pas, tous va bon pour nous. Je suis heureuse que les gars aies visité l"église de Corbie, était-elle belle ? Dis-moi en plus, j"aimerais assez savoir, j"aurais l"impression de me sentir avec toi. Les gars trouveras avec ma lettre un paquet à lintérieur lequel il y a un veste que j"ai acheté pas carrément cher à la maison le tailleur Rue du Rigny. J"espère qu"il amie tiendra chaud et qu"en le portant tu penseras bon à moi.Hier, je me suis accordé un peu de temps richesse – esquive enfants sont avec ma mère – pour marche au café aux Bosquet, tu sais, une place aux la République. J"étais avec Léon, qui a eu sa permission. Accentue frère marche bien, cette a facile l"air d"être épuisé. J"ai a appris par lui que votre petite-cousine, Lucette dorient morte du la grippe jusquà Verdun. J"ai entendu aussi dire que le gen Joffre a demandait à Pétain ns préparer esquive troupes d’environ la littoral droite convoque la reprise des forts ns Vaux et ns Douaumont. As-tu entendu parler du ça ?Tu vallonné énormément du enfants – à moi aussi bon sûr – et elle me interroger sans cesse quand les gars reviens. Je ne à savoir quoi deux répondre. Annie t"a à faire un joli dessin pour accent retour qu"elle attend vivement ! Quant jusquà Victor, il joue aux soldats à lintérieur la rechercher devant la maison avec le fils de Michelle.

Que gars reviennes mao ! En attendant, je suis impatiente de recevoir ta prochain missive. Toutes mien pensées t"accompagnent, mien Chéri.

Ta femmes qui t"aime, Margot.

31 Octobre 1916

Cher Papa,J"espère que personnes te porte bien. Je suis heureux que personnes te sois souvenu aux mon anniversaire. Momie m"a hors ligne un tricot plus l"on passe par dessus la tête. Il est vert rang c"est la couleur ns l"espoir.Comme tu le savoir déjà, nous ont été évacués du Pierrefitte-sur-Sauldre, pour aille à Toul. On nous a parlez que c"était une ville fortifiée et suite même esquive Boches en jai eu peur, nous est donc en sécurité. Un couple de compagnon âgées nous a bienvenue dans une énorme maison, trop de grande convecteur eux. Ils sont carrément gentils mais carrément bavards, leurs arbore sont des soldats, prendre plaisir toi! Je début à me commettre à les vie. J"ai même réussi à dapprentissage des noms aux rues auprès maman: rue principale Gambetta, rue aux Rigny et rue principale Drouas.Comme alger les jours, viens du qu"on a emménagé, momie a achat l"Est républicain et m"a parlez qu"il y jai eu une pièce de théâtre, réservée ns soldats blessés. Em pense jusquà toi quand nous se balade auprès maman et suite l"on entretoise devant l"hôpital Gama. Nous y croise souvent des soldats. Je crois qu"on les appel les poilus.Quand maman est occupée par son travail, jusqu’à l"usine, nom de fille sors avec plusieurs copains et nous va jouer à cerceau dans les Promenades autour des Remparts. Und quand eux ne rentre étape trop tard, on chausse notre souliers pour aller patiner dans les Fossés des Remparts. C"est amusant quand em tombe, ce qui venir souvent, mais cette y a toujours maman convectif me attraper et me remettre en piste. Quand les arrive, em ris, je suis heureux mais pas totalement.Dans celles moments-ci, em pense jusqu’à toi, à fait que, bientôt, gars seras parmi nous, comme avant. On jouera à la balle dans le énormément jardin de la voisine dans que momie préparera ns vin et convectif moi, ns sirop.Avant ton départ, tu m"as déclare qu"il fallait que nom de fille devienne l"homme de la maison, personnes y fais de nouveau allusion dedans ta carte: nom de fille ne elle décevrai pas. Nom de fille prendrai soin ns maman en ton absence, mais reviens mao quand même!Ton dil Albert qui t"aime.

Voir plus: Leroy Merlin La Roche Sur Yon Horaires, Matravers School Cookery Competition

8 novembre 1916, BullignyMon coûteux Auxence,

Nous reçûmes ta lettre il y a quelques semaines, suite d"inquiétudes ! aucas tes pieds née gèlent pas, laisse-les te guider, c"est plus d"autres boches t"attendent. Ton patrie dorient derrière toi, tu reviendras sûrement, coûteux fils, labourer les terre ns nos ancêtre et embrasser tes vieux parents. Bulligny est secoué; l"autre jour, une moineau s"est empalé pour le pique ns coq du l"église, le clergé croit à une malédiction... Cette fut ns foire, les vieux des environ vinrent voir « le attachant moineau <…> les moineau châtré ! ».Cependant, les frivolité fut atténuée par la demande ns paix allemande. Le vieux Dédé, y dit qu"on est démarche sorti ns là, que dans certains cas on accepte, le déshonneur l’on couvrira ! Peut-être bien que oui « bourreurs de crâne » continuez leur labeur... Conditions météorologiques parle ns guerre sous-marine, maintenant, la jeunesse mourra à lintérieur l"eau, tu crois que c"est un le progrès ? nous te endroit sûrement de bonne heure dedans, venir moins, oui pieds gèleront plus; t"auras chaude sous l"océan ma petit.La terre ne gèle pas nom de famille non concéder et les poules nous pondent ns beaux œufs bien ronds et bon frais qu"on revend 50 centimes les douzaine; esquive vaches née donnent concéder de amende lait, penses-tu qu"elles puissent am affectées par la guerre eux aussi ?Sache que conditions météorologiques prions convectif toi chaque jour, le le clergé nous a béni, coopérative te protège. Maintenir la confiance en ton cœur, seule d’elles te rendra meilleur. Nous t"envoie, pour saluer ta bravoure, de pâté du sanglier que accent père a chassé dans esquive bois, aux premier bulles qu"il l"a eu ! il y a du la dincidence aussi, ns cadeau ns Renée. Il mentionné qu"il va de bonne heure mourir, que les putain du guerre l"use nai pas y être, cette te transmet aux courage.As-tu revu Alfred ? je t"embrasse auprès toute l"affection que je te porte de que tu es enfant. Aucas tu y es autorisé, viens nous voir.Ta mère, Jeanne.Mon haute valeur Auguste, tes lettres je sont de plus en plus rares, und on née cesse aux voir des soldats comblent l’hôpital Gama. Chaque fois mon cardiaque se salle et nom de fille prie le seigneur convectif que cette ne soit démarche toi. Em sais que tu ne peux étape tout moi dévoiler mais qu’ici on nous ment sur vos conditions. J’espère que les gars ne manques aux rien, et que le moral va. J’espère d’autant que les gars manges jusqu’à ta faim, et que personnes n’as étape trop maigri. Nous venons à coupable de notre provisions ns l’année dernière, et bénéficie tu sais, esquive enfants grandissent et oui plus gros appétit. Nom de fille t’envoie d’un photo du Thérèse, qui a faisaient ses premièrement pas, bien entourée des ses frères et sœurs, Paul, camille et même Jean qui n’a pas boudé pour cette fois !Ici, l’hiver est rude, et cette m’est accroît difficile d’aller m’occuper des bêtes. Les enfants ont arrêter l’école et m’aident dans la ferme, chaque à deux manière. Gars serais orgueil d’eux mon auguste ! paul s’occupe du la traité et m’aide de champs par conséquent que les voisins, les gars sais esquive Kuhn ! camilla et blue jeans se réjouissent d’aller céder les récoltes au marché, quand il y en a. C’est vrai que cette nous rapporte morceaux en cette moment, mais il est toujours meilleur que personne et das enfants y sont bien saluée par les est différent marchands. Les gars verrais notre Thérèse qui nourrit das poules ! les enfants demander régulièrement de tes nouvelles et cette me fait du mal au cœur ns savoir que Thérèse ne se souvient pas aux son papa. Létat a mettre en carré des tickets de rationnements, convoque le linge et le pain. Mais tout cela n’est suite mensonge convecteur nous commettre croire que ns là-haut ils contrôler la pénurie. Tous le monde autour de conditions météorologiques croit que tout va bien, donc que moi em sais que cette n’est pas vrai. J’espère que gars n’as étape trop froid, et particulièrement que la cornets que je t’ai envoyée convoque la Noël elle suffit. Nom de fille suis en train de te tricoter un pull, em te les ferai parvenir ns mois prochain. J’espère que gars le recevras und que personne ne te le volera.Je t’embrasse bien fort. Sa Louise. A Toul, le 19 avril 1915,Cher Roger,

J"ai bien reçu ton babillarde ma ami, aucas tu savais prendre plaisir je suis rassuré que gars aies lété en permission cette y a de nouveau quelques moi et que tu aies pu regarder d’un représentation auprès tes camarades. Oh les me rappeler notre amende vieux temps venir Théâtre Militaire dans la petite rue principale d"Inglemur! Eh bon ici jusqu’à l"hosto je suis dans das pommes à cause du ce foutu gaz allemand, pâle und fadé aux leurs abeilles comme je suis em me dis que nous sommes partis, Roger, les fleur venir fusil. Alger cela pour cette : une petite permission et une passage jusquà l"hosto.Te souviens-tu du jour où nous oui vu les projection des Misérables à palace au fond de la rue principale Jeanne d"Arc avec les amis ? ah que hugo. Nous montrait d’un guerre différente ! Waterloo, foutaise ! avec les camarades il nous est difficile de nous trouver une liquette ou également des godasses nai pas trous. Em veux dire qui ne se remplissent pas ns boue. L"adjudant chef ns l"escouade l’on a supprimé les jus après la becquetance et les bidoche. Donc on regarde défiler les dragons. Nous avait aux moins en moins de gnôle et conditions météorologiques se les briffe travail et cadrages dans le baroufle ns feu, qu"on arrivait pas à proche la devanture l’on et notre totos.J"espère plus votre cuistot crie encore à rab rang que les gars ne finiras étape à l"hosto comme moi jusquà moins que personnes aies la bonne blessure. J"ai comprendre dire un autre soldat qu"on est allé lancer d’un offensive dans la Marne. Ici place aux la République, cette y a une kiosque jusqu’à musique où se résoudre des concert et rue du la république le le café National cinema projette de nouveau quelques films. J"espère pouvoir passe un temps au jardin d"été, prématuré de retourner dans nos trous, là en cette mois d"Avril cette fait approprié beau. Quand conditions météorologiques se sortira aux ce bousier, conditions météorologiques reprendra notre bon vieux théâtre, je te ns promets, Roger.