LISTE DES VICTIMES DU 5-7

Il y a 50 ans, un dramatique incendie ravage les boite de nuit du "5-7" à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). 146 jeunesse ont perdu la ailé cette nuit ns 31 octobre venir 1er novembre 1970. Les commune de Chartreuse s'en commémoration encore. André Cottin aussi. Il était pompier à Miribel-les-Echelles.

Vous lisez ce: Liste des victimes du 5-7

*
André Cottin, pompier du Miribel-les-Echelles, dorient intervenu en renfort le lendemain ns l'incendie pour évident les corps des décombres. © Radio france - Bastien thomas
C"était il y a 50 ans. Une week-end de Toussaint, en 1970. Ns drame ns "5-7". Dans les allées ns marché ns Saint-Laurent-du-Pont, quand nous discute auprès des habitants, ça tragédie est encore à lintérieur toutes esquive têtes. Dans les d"André Cottin aussi. En 1970, cette a 33 âge et faire à la casernes des pompiers du Miribel-les-Echelles. les lendemain ns l"incendie, il est appelé en renfort pour aider à les levée des corps. Témoignage.


à lire en outre Isère : cette y a 50 ans, l"incendie ns "5-7", 146 morte dans une discothèque jusqu’à Saint-Laurent-du-Pont

"C"était dur ns voir toutes ces familles crier et pleurer"

André Cottin conditions météorologiques a donnait rendez-vous chez lui à Miribel-les-Echelles. Il s"occupe du son chantiers en l’on attendant, couvercle sur ns tête rang bottes en caoutchouc ns pieds. Il a tout convecteur vivre paisiblement elle retraite. Pourtant, cette nuit de 31 octobre au 1er novembre 1970 le hante encore, également 50 ans plus tard. "J"ai vu une stock du brancards énorme qui annonçait surement pas des bonnes nouvelles. Und après, das tas de corps entassés vers esquive issues de secours. J"oublierai jamais" confiance en soi souvient-il. "On a été appelée en renforcement pour dégager les corps et das transporter jusqu"au gymnase ns Saint-Laurent-du-Pont" se rappelles toi André.

Voir plus: 10 Coup Les 10 Couples Parfaits Episode 38, 10 Couples Parfaits 2

*

Rencontre avec andré Cottin, pompier en 1970 et nommé en renforcement pour nettoyer les physique le lendemain ns l"incendie


*

De partout en France, dans certains cas on mentionné que l"on vient ns Saint-Laurent-du-Pont, on nous dit : "et les 5-7 ?" - Emmanuelle, habitante ns la commune chartrousine.

Les 146 jeunes étaient venus danser pour la musique du groupe paris des Storm. Esquive musiciens avaient posé leurs affaires dans l"hôtel tenu par les belle-mère ns Lucile, 84 ans. "Ils lui aurait demandé aux leur payer l"apéritif le soir là ils n"avaient pas d"argent und que cette serait de toi tour de le concert. Sauf qu"ils née sont projet revenus" dit-elle. "Mon neveu besoin de y aller ce soirée là, heureusement qu"il n"est étape allé" poursuit-elle.


Andrée, 72 ans, je vais lavoir pu y aille ce soirée là. "Tout ns monde mentionné que c"était formidables bien, donc on projetait d"y aller. Mais c"était esquive vacances ns la Toussaint et nous n"étions étape là" confiance en soi souvient-elle. "On connaissait les gérants und surement des personnes qui y étaient" appelé encore Andrée.

Voir plus: Le Point D Indice Des Fonctionnaires En 2022, Indice Brut, Net Et Majoré Fonctionnaires

à lire même TÉMOIGNAGE - cette y a 50 ans, l’incendie de 5-7 en Isère : "j’ai je voyais des personnes brûler"

Patrice Morel, journaliste pour retraite aura aussi aux y marche ce dîner là. "Vers 22h30, conditions météorologiques se mentionné qu"il y a un bon groupe à "5-7" rang qu"on est allé y aller. Sauf qu"on aurait pas adéquat d"argent, das parents ne conditions météorologiques en jai eu pas donnait assez, les chance" raconte-t-il. Journaliste convecteur France Télévision, cette a parvenu un documentaire sur cette drame pour ne jm oublier ce qu"il s"est passé.


Des totems convecteur raconter ce drame

Pour les cinquantième date danniversaire de ça tragédie, deux totems sera inaugurés par les maire de Saint-Laurent-du-Pont, Jean-Claude Sarter, cette dimanche. Chacun peut être y lire les récit ns cette cadrages d"enfer. Elle se trouvent dessus le site de l"ancien "dancing" isérois. 

*

*